logo Detectmania




Pièces en or
Ce site a pour but de présenter notre passion qui est la detection en tant que loisirs, de vous proposer un guide sur les termes techniques d'un detecteur de metaux, les différents modèles, son utilisation et le respect de la loi et de notre patrimoine.


Chapitre 1 : Présentation

Tout d'abord il faut présenter notre loisirs qui est la détection, cela est primordial car trop souvent nous passons plus pour des chercheurs de trésors et des pilleurs que pour ce que nous sommes réellement. Comme dans tous les domaines il reste quand même un très faible pourcentage de personnes mal intentionnées, qui ne respectent pas ni les règles ni les lois pour le detecteur de metaux, et ceci est vrai dans pleins de secteurs; mais ce n'est qu'une infime minuscule partie des personnes, les prospecteurs sont tout d'abord des gens passionnés par la découverte, la nature, l'histoire, les ballades et les sorties. La prospection est avant tout une idée de découvrir nos terres et de parcourir les champs, forêts, vignes...

Nous sommes amoureux des sensations de ce loisirs même si celui-ci ne nous rapporte rien, en effet si vous partez dans la detection pour trouver un trésor, des objets de valeur et vous faire de l'argent alors vous avez tout faux. En premier lieu, on ne découvre qu'en majorité des pièces sans valeur, car elles sont soient très abîmées, soient pas rares du tout, soient dans des metaux pauvres. Il est extrêmement rare de découvrir un objet de valeur lors de nos sorties en prospection, et de plus ce n'est pas l'objectif, la marche, le plein air et le plaisir de detecter est essentiel, les sensations en creusant et même si l'objet est nul et bien souvent on fait des collections pour notre propre bonheur.


Chapitre 2 : Débuter en detection

Pour bien commencer dans la prospection il est indispensable de bien choisir son matériel. Dans les conseils ci-dessous nous vous présenterons les différents detecteurs de metaux et leur fonctionnement.

Il existe plusieurs types d'appareils :
- les basses fréquences
Ils fonctionnent comme leur nom le dise dans des basses fréquences de courant magnétique. Leur caractère technique leur permet donc de prospecter normalement sur les différents sols et de detecter facilement grâce à leur bon système de discrimination.

- les hautes fréquences
La fréquence dépasse les 12 à 13 khz et cela leur permet d'avoir de bonnes performances sur les objets suivants : petites monnaies, petits bijoux, métal de type cuivre oxydé, or et argent. Ce modèle de detecteur de metaux envoie plus d'ondes magnétiques dans le sol et donc seront plus performants mais aussi auront des capacités de ciblage et de précision plus fins.


Les termes techniques indispensables
Il est primordial de connaître ces termes afin de bien comprendre et pouvoir choisir correctement un detecteur.

La sensibilité : C'est ce qu'on appelle la puissance sur un appareil, elle permet de monter ou baisser la profondeur de recherche comme un peu l'accélérateur sur une voiture.

La discrimination : C'est le terme le plus complexe à comprendre pour un débutant et surtout c'est la fonction la plus difficile à utiliser lors de la prospection car elle doit être ni trop haute ni trop basse.
Discriminer permet de suppression certains métaux lors des recherches afin de ne pas creuser sur tout. On peut donc la monter pour supprimer par exemple le fer afin que le detecteur de metaux ne sonne plus sur celui-ci. C'est le fait de trier les ferreux des non-ferreux.
Attention car cela ne veut pas dire qu'on peut choisir un métal et pas un autre. En fait imaginons qu'on ait une plage de métaux (c'est à dire une liste), dans celle-ci on trouve tous les métaux allant de ferreux à non-ferreux, si on prend par exemple au milieu il y a l'or et l'aluminium, le detecteur va sonner et indiquer dans la plage ces 2 métaux, il se ressemble énormément au niveau de leur conductivité électrique donc on ne pourra pour ainsi dire jamais les différencier, ce qui prouve qu'on ne pas jamais savoir réellement à 100% quel est l'objet détecté. Il s'agit de la nature probable mais la précision n'est jamais fiable totalement, c'est pour cela que l'on creuse beaucoup en prospectant.
Attention la discrimination est à utiliser avec des pincettes car si on discrimine pas alors on trouve aussi la ferraille mais si on discrimine trop alors on perd par exemple les petites pièces en or qui vont sauter. Le mieux est de se mettre à une échelle de 20% de discri, cela semble être un bon compromis pour tous les appareils.

Effets de sol : Pour faire simple car c'est très technique, les sols sont minéralisés ce qui fait sonner le detecteur, donc l'appareil doit éliminer cette minéralisation avant de travailler sinon il sonnerait en permanence. Les effets de sol provoqueraient alors des faux signaux pour rien.
La majorité des modèles possèdent des compensations automatiques permettant à celui-ci de supprimer ces effets de sol et donc de pouvoir fonctionner normalement.


Choisir son detecteur de metaux

Cela n'est pas une chose facile car il y a beaucoup de marques et de modèles différents sur le marché à ce jour. Nous allons vous exposer dessous les points importants qu'il faudra prendre en compte avant votre choix, vous pourrez trouver un grand choix de detecteur de metaux sur ce site.

Le budget
C'est quand même un des points les plus importants, chaque personne n'a pas les mêmes moyens et donc ne peut pas se permettre les mêmes achats.
Si vous avez un petit budget alors il vous faudra quand même partir sur un detecteur de metaux aux environs des 200 euros car en dessous c'est souvent peu fiables voire inutiles. Beaucoup de gens prennent trop bas et ensuite se plaignent sur les forums que leur appareil ne trouve rien et ne marche pas, c'est normal car la technologie a un coût minimum qu'il vous faudra mettre.
Les marques à la mode pour débuter sont Garrett, Bounty Hunter et XP, des marques qui sont énormes autant par leur qualité que leur prestige et performances.
Entre 300 et 500 euros il existe des modèles qui marchent vraiment très biens et qui restent très simples pour s'initier et démarrer, des réglages faciles et rapides et une prise en main aisée. Un appareil très connu est par exemple l'ace 250 ou l'Euro ace qui sont parfaits pour votre apprentissage dans la detection.
Ensuite viennent les hauts de gamme, très puissants mais trop compliqués à notre goût pour démarrer, mieux vaut savoir se servir d'un bon appareil plutôt que de pas maitriser un super appareil, vous vous amuserez pas et trouverez encore moins. Chaque chose en son temps, quand vous aurez quelques mois de prospection alors vous pourrez vous faire plaisir et acheter ce genre de produit.


Chapitre 3 : La prospection

Maintenant que vous possédez votre detecteur de metaux il vous faudra apprendre à vous en servir, pour cela vous trouverez sur notre site dans la rubrique « apprentissage » les bases nécessaires pour votre premier départ.
Sachez que la pratique est indispensable, au plus vous sortirez et prospecterez au plus vous saurez vous servir de votre appareil et mieux le comprendre. Notre loisir est le même que n'importe quel sport, c'est en le pratiquant que l'on progresse.

Vous pourrez trouver de multiples vidéos aussi sur internet par exemple sur youtube qui vous montreront comment balayer correctement et comment faire ses trous et localiser ses trouvailles dans la terre.

Pensez en démarrant dans la detection que ce loisir reste un loisir et que vous partez pour vous amuser et vous balader sinon vous serez déçu. Pensez à respecter les bonnes moeurs en respectant la nature et votre environnement. Si vous allez sur une plage n'y allez pas en pleine journée au milieu des touristes pour les déranger car cela vous posera des problèmes, préférez des heures où il n'y a personne à géner.
Reboucher vos trous après avoir trouvé votre objet, respectez la nature et gardez sur vous tous les objets métalliques que vous avez découverts même si ce n'est que des déchets (clous, tirettes en aluminium, panneaux cassés, déchets diverses), en faisant cela vous dépolluer, il ne vous restera plus qu'à les jeter en rentrant chez vous ou alors quand vous en aurez stockés assez pourquoi pas les revendre à un ferrailleur.

En tout cas il vous faudra suivre la loi et ne pas prospecter sur des sites archéologiques ou historiques car cela est strictement interdit. Rappelez vous qu'il est toléré de s'amuser avec un detecteur de metaux mais on ne peut pas chercher d'objets archéologiques ou historiques.
Vous pourrez trouver ces textes de loi sur internet en cherchant :
- loi 89-900 concernant la protection du patrimoine archéologique français
- Article 1 du Décret 91-787 du 19 août 1991


Chapitre 4 : Le plaisir

Nous concluons cette présentation en répétant de l'usage d'un detecteur de metaux doit avant tout être fait à des fins de plaisirs personnels et dans un cadre de loisirs. Vous pourrez parcourir notre site qui se développe au fil des mois pour découvrir d'autres informations et conseils sur la prospection, nous espérons que nous avons pu vous aider à mieux démarrer dans notre passion.